Bibiliothèque Ben Cheneb

 
 
 Nos activités : 
 
  • Assurer une continuité dans le service de la bibliothèque et une présence active  dans ce quartier. 
     
  • Assurer un travail solidaire, sérieux au contact des jeunes afin d’améliorer leurs conditions de vie en leur fournissant un accès à la culture, la lecture, l’étude, les conférence set divers cours de soutien.

 La bibliothèque se situe dans l’ancienne médina ottomane, appelée Casbah, «la citadelle ». Elle conserve sa beauté et sa splendeur, elle déploie ses charmes entre la mer qui la borde et ses terrasses. Malheureusement le mauvais état de ce chef d’œuvre saute aux yeux dès qu’ on s’aventure dans le labyrinthe de ses ruelles : elle tombe en ruine. Derrière les murs et portails fermés, de vrais joyaux d’architecture mauresque, périssent lentement. Manque d’entretien et de prise en charge sérieuse, des familles de modeste
condition y habitent. La Casbah est un quartier populaire, sa population est de 70.000 habitants (plus de 1.100 hab/Km2 !).

Dar Ben Cheneb appartient au diocèse d’Alger depuis 1923. Le service de la bibliothèque à destination des jeunes du quartier a commencé dans l’année 1958, avec l’installation d’une communauté des Pères Blancs. Les frères Maristes ont pris la relève, jusqu’en 1994 date de l’assassinat du frère Henri et la sœur Paul Hélène (Petite sœur de l’assomption). Trois ans après cet événement, la maison a repris le service de la bibliothèque, tout doucement. La maison est de style ottoman même si sa construction est postérieure à la présence turque dans le pays. Appelée « Le palais Oriental » en raison de son style architectural, la maison est composée d’un rez-de-chaussée et d’un étage. Huit chambres sont équipées de mobilière scolaire qui permet aux jeunes, seuls ou en groupes, de travailler dans de bonnes conditions. Deux chambres ont été aménagées en salles de classe. Elles accueillent durant l’année scolaire des bénévoles qui proposent aux jeunes du quartiers des cours de soutien en français, anglais, mathématiques. Aux alentours de la bibliothèque se trouvent plusieurs  lycées : « L’Emir Abdel Kader » , « Okba », « Frantz Fanon », « Saïd Touati » et « Colonel Mira », d’où viennent nos jeunes adhérents. 

Les jours d’ouverture sont du Samedi au Jeudi, de 9.00h à 17.00h. Ce qui nous permet d’accueillir non seulement des jeunes lycéens, mais également quelques étudiants qui habitent le quartier, des lecteurs, des jeunes qui suivent des études par correspondance, sans oublier les touristes qui visitent la Casbah. Ces dernières années, tout le matériel parascolaire de la bibliothèque a été renouvelé suite au changement du programme scolaires dans le pays. Le renouvèlement des livres a pu être entrepris grâce aux associations locales et aux ambassades. Des travaux de restaurations et de réparations de la maison ont été également entrepris. Le public de la bibliothèque est essentiellement composé de jeunes de la Casbah, Bab el Oued et Oued Qoraïche, entre 15 et 25 ans, la plupart sont des lycéens. Les jeunes prennent contact avec la maison grâce au « bouche à oreille » que font les jeunes auprès de leurs camarades. Au moment de s’inscrire le jeune remplit une fiche de renseignements qui permet de détecter les cas les plus vulnérables qui ouvrent droit à une aide spécifique, tel qu’une inscription gratuite ou des cours de soutiens gratuits. En période d’examens ou à l’approche du Bac, ils sont nombreux à investir l’espace de la maison où ils trouvent un endroit calme et propice à la révision.  Plusieurs ateliers pédagogiques et interculturels sont réalisés au cours de l’année. Nous choisissons le thème toujours en rapport avec la Casbah, son histoire, sa culture... Nous voulons ainsi participer à la sauvegarde de l’ancienne Medina et nous unir à la lutte silencieuse et persévérante que mènent plusieurs associations et voisins.   La bibliothèque est intégrée dans une maison typique et ancienne. Les jeunes y sont en contact avec leur histoire, leur patrimoine, c’est pour eux aussi un appel à sauvegarder ce trésor architectural. Les jeunes apprécient la beauté, le sérieux, la propreté et le calme de l’endroit. Grâce à l’effort que nous avons fait pour promouvoir les langues étrangères, avec les cours, l’achat de livres de langues, nous voyons grandir le nombre de nos lecteurs qui ont l’occasion de s’exercer au contact des étrangers qui nous aident pour les cours et les touristes qui s’y faufilent attirés par la beauté de la maison.

               

  Vous n'avez pas envie de découvrir ce lieu magnifique et nous donner un coup de main ?  
 
On vous attend ! Marhbabikum !